Menu

Petites réparations et entretien en plomberie : astuces simples

conseil pour dépanner vos problèmes en plomberie

Certaines circonstances vous obligent à remédier vos soucis d’entretien sans l’assistance d’un plombier. Découvrez des méthodes simples pour apprendre les différentes façons de déceler une fuite d’eau au niveau de tuyauterie. Le guide vous sera par ailleurs d’une aide précieuse pour le remplacement, l’installation et la pose de petits équipements plomberie.

Connaître le volume exact de perte d’eau de ses canalisations à l’aide d’un compteur

Une hausse inhabituelle de facture d’eau a généralement pour cause une fuite à l’origine.

Ce que vous devriez faire dans un 1er temps consiste à stopper le compteur pendant au moins une demi-journée, voire une journée entière.

Après l’avoir fermé, notez ce qui est indiqué sur le compteur. Faites de même quand il sera réactivé. Calculez l’écart entre les deux chiffres pour obtenir la quantité exacte d’eau perdue :

  • Opérer la détection d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit de stopper provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le remettre en marche aprèsdouze à 24 heures.
  • Relevez les indications du compteur. La quantité d’eau consommée se traduit en m3 sur le compteur. Vous verrez s’afficher les autres unités telles que les hectolitres, les décalitres et les litres situées à droite de la virgule. Ces zones là laissent clairement apparaître l’écart pour vous signaler le niveau d’importance de fuite au cours des 12 à 24 h.
  • Lisez sur le compteur et notez ce qu’il affiche après l’avoir remis en marche au bout de douze à 24 heures . Ouvrez aussi le robinet pour que l’eau puisse continuer à couler sans oublier de garder un oeil sur le compteur d’eau . Quand ce dernier tourne , cela signifie que votre système de tuyauterie fuit. Relevez l’indication finale après l’avoir coupé une nouvelle fois. Utilisez votre calculatrice pour déterminer l’écart entre les chiffres et connaître le volume exact d’eau ayant fuit à votre système de canalisation. Pour connaître le débit réel de fuite, il vous faudra diviser le chiffre obtenu par douze ou par vingt quatre selon la durée de la coupure.
  • La fuite est maintenant décelée , le débit et le volume de fuite sont aussi connus. Tout ce qu’il vous reste à faire c’est d’ inspecter toutes installations pour boucher la fuite d’eau .

Marre des problème de fuite d’eau ? Les astuces indispensables

Un tuyau ou un raccord âbimé est souvent responsable d’une fuite d’une importance plus ou moins grande .

  • Quand le problème de fuite provient d’un tuyau en Cu :

Le ruban adhésif spécial autoamalgamant et le mastic adhésif bi-composant durcisseur sont très efficaces pour réparer un tuyau Cu fuyant .

  • Une fuite a été détectée au niveau d’un raccord abîmé : Comment procéder ?

Quand le problème de fuite se trouve au niveau d’un raccord, seul le remplacement de joint permet d’y remédier efficacement.

  • Votre tuyau en cuivre libère de l’eau ? Comblez- le en vous servant d’un mastic

Première étape : abraser délicatement la conduite. La zone à colmater est à préparer en premier. Servez-vous d’un mouchoir bien propre pour l’essuyer. Ensuite, commencez par polir délicatement le tuyau cuivre sur une zone légèrement plus large que la fuite de façon à pouvoir faciliter l’accroche du produit.

Servez-vous d’ un morceau de toile émeri fine, une laine d’acier fine ou une brosse métallique pour peaufiner le polissage Découpez le mastic par tranches en barre et moulez le produit jusqu’ à ce que vous obteniez une boule de teinte homogène et visqueuse . Appliquez-le sur la conduite ! ajustez manuellement la boule sur la zone de fuite initialement nettoyée . Assurez-vous-en la parfaite adhérence. Attribuez le temps de séchage nécessaire pour qu’il sèche et durcisse .

  • Opérer un bouchage de fuite sur tuyau Cu : c’est facile en en vous servant d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande afin de l’appliquer sur la conduite.

conseils utiles pour opérer le dépannage de vos problèmes en plomberie

Que faire en cas de fuite d’eau due à une défectuosité de raccord ?

  • Quand votre bague en PVC est fuyante, c’est qu’ elle est forcément défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas-là. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter cepandant . Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside également au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra simplement le restituer pour réparer la fuite ou le remplacer quand c’est nécessaire.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour sa tuyauterie enCu ?

A moins d’être expérimenté , détecter la source d’une fuite du premier coup n’est pas une tâche facile pour un certain nombre de raisons : tuyaux défectueux à cause d’un choc direct important,gel de tuyaux , mauvaise qualité de soudage , vice de conception , micro-vibration, effet coup de bélier… Les petites réparations de fuite d’eau peuvent s’opérer facilement à l’aide d’un ruban ou d’un mastic antifuite tandis qu’un important jet de fuite nécessitera la restauration partielle ou complète de tout un système de raccord en plomberie .

  • Mastic antifuite :

Le mastic antifuite est disponible en barres ou tablettes minidoses, se compose de deux éléments séparés : adhésif et durcisseur . Pour calfeutrer une fuite avec, il vous faudra le malaxer avec les doigts et de l’appliquer sur la partie fuyante de votre tuyau Cu après l’avoir préalablement limé .

  • Ruban autoamalgamant antifuite :

Le ruban adhésif antifuite est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface à colmater.

Comment obturer une fuite sur son tuyau en PVC ?

  1. Coupez l’eau :

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie endommagée . Coupez le compteur.

  1. Tracez les zones à découper pour enlever la partie défectueuse et ôtez-la de votre tuyau en PVC

Muni de votre feutre , commencez par pointer, de part et d’autre, les zones à scinder de la partie défectueuse du tuyau en PVC.

  1. N’oubliez pas d’ élimer les morceaux résiduaires :

L’utilisation d’un cutter, d’un papier abrasif ou d’un couteau simple est ici conseillée en alternative à celle d’un simple ébavureur conventionnel jugé moins efficace.

  1. Maintenant au tour de l’astiquage des surfaces de contact !

Prenez une feuille essuie-tout ; trempez-la dans de l’alcool pour astiquer les manchons ; de même pour toutes les extrémités de la conduite sur trois à cinq centimètres.

  1. Maintenant il est temps de procéder au dégivrage des zones de contact :

L’opération est nécessaire pour parfaire l’adhérence à la colle antifuite .

  1. Les tronçons de tuyau à échanger une fois réunis : Métrez-les !

Avant d’enlever la partie endommagée jaugez- la d’abord . Retirez donc un centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place au coupage du nouveau fragment de tuyau :

Préparez le tube de remplacement , intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Marquez la longueur de coupe avec un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet puis, commencez par morceler le nouveau tube . Une fois cela effectué, ébavurez- en l’extrémité .

  1. Le calibrage et découpage une fois terminés , place maintenant à l’assemblage :

Avant d’intégrer le nouveau tronçon à votre tuyauterie, vous devez écarter délicatement l’une des sections de conduite restantes . Les colliers qui stabilisent la partie la plus courte doivent être ouvertes pour l’extraire du mur.

  1. Collez les surfaces de contact :

Procédez de deux façons :

  • coller sur les surfaces dégivrées dans les manchons.
  • Encoller les surfaces de contacts à l’extrémité du tube et des sections de la conduite d’origine.
  1. Rapiécez manchons et tube :

Après avoir inséré les manchons aux limites du nouveau tuyau , Enfilez-le à son tour, de part et d’autre ; des deux côtés.

 Remplacement d’une chasse d’eau : astuces utiles

Vous avez décidé de remplacer votre ancienne chasse d’eau , mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la coupure du clapet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. La première étape du démontage d’une chasse d’eau commence toujours par le détachage du couvercle :

L’unique façon de désinstaller une chasse d’eau tirette, c’est de la dévisser. Quant au démontage d’une chasse d’eau pressoir, il vous faudra détordre le fil assurant sa liaison .

  1. Ôtez maintenant l’ ancienne chasse d’eau

Enlevez aussi du réservoir le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau en tournant à 90° dans le sens contraire de l’aiguille d’une montre.

  1. Ouvrez votre réservoir des toilettes sur cuvette en commencant par dévisser les écrous ; retirez les vis par le haut. Soulevez le réservoir et reposez-le après l’avoir démonté . A l’aide d’une clef spéciale, enlevez le soin d’étanchéité usé en dévissant le système de fixation du réservoir.
  2. Repositionnez le réservoir sur la cuvette :

La céramique doit être nettoyée en premier. Réinstallez le réservoir ensuite ! Vissez-en le fond. Faites de même avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois-ci à l’aide d’ une clé spéciale. Maintenant place à l’installation du nouveau joint mousse. Une fois cela accompli , la rondelle conique doit être enfilée au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez-en les écrous.

  1. Flotteur et robinet doivent être rétablis avant de finaliser la pose de votre nouvelle chasse d’eau :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; intégrez le pas de vis dans le trou correspondant . Renforcez l’écrou de fixation du flotteur avant de monter un joint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après . En usant d’une clé idoine, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. Dernière phase du remplacement : l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Faites correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse à la taille du réservoir. Le mécanisme doit être ensuite installé sur sa base tout au fond du réservoir. Fixez en tournant à 90° dans le sens d’une montre.

 Nettoyage chauffe-eau : les 5 bonnes attitudes à adopter pour réussir son détartrage

  1. Avant de nettoyer votre chauffe-eau, débranchez-le de votre prise

Avant de nettoyer un chauffe-eau électrique, commencez déjà par désactiver son disjoncteur principal tout en retirant le fusible.

  1. Votre chauffe-eau une fois débranché de la prise électrique : il est prêt à être nettoyé

Un chauffe-eau à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposition à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. Maintenant que la vidange est terminée , passez maintenant à l’étape de la désinstalltion de la résistance du chauffe-eau

Une fois votre vidange effectuée , il vous faudra désinstaller la résistance. Elle est située en dessous du capot de protection et fixée sur une platine que vous devrez aussi dévisser.

  1. Purifiez- la :

Nettoyez la résistance avec un détartrant commercial. Trempez-la quelques heures dans la solution de lavage puis commencez par la nettoyer avec une brosse métallique. Rincez à l’eau chaude !

  1. Avant de réactiver le chauffe-eau électrique , pensez à remettre la platine à sa place

Il suffit de remonter la platine pour votre chauffe-eau électrique à résistance thermoplongée. Le fourreau doit être en revanche replacé sur la résistance puis au tour de cette dernière d’être réintroduite dans la cuve, pour le cas d’un chauffe-eau à résistance en stéatite. Il vous faudra la remplir avant de remettre le chauffe-eau électrique en marche.